Comme beaucoup de personnes le pensent, la chirurgie bariatrique, c’est facile, même trop facile !!! C’est la solution de facilité. On pourrait le croire, car c’est tellement spectaculaire que ça parait juste révolutionnaire… On a toutes ou tout essayés des régimes en tous genres : liquide, solide, des cachets en tout genre brûles graisses etc  (Le résultat reste le même : c’est l’effet yo-yo) ; le risque de ces opérations n’est pas sans conséquence, mais ces gens se trompent allègrement, car rien que le fait de le penser à ce dernier recours, c’est que psychologiquement, on en peut plus !!! 

À la base de mes recherches se sont faite seule avec moi-même lol une fois que j’ai eu plus de précisions, j’en ai parlé longuement avec ma conjointe qui m’a fortement conseillée de le faire, car ce n’était pas pour être belle que je le faisais, mais bien pour des raisons de santé. Donc, elle m’a toujours accompagnée à tous mes rendez-vous, m’a soutenue et je la remercie de tout ce qu’elle a fait pour moi et pour nous … Je ne lui ai jamais trop dit d’ailleurs !! 

J’ai adoré toutes ces personnes qui m’ont dit « tu es malade, tu es si maigre « , « tu as un cancer », « tu es en déprime ». J’en passe des bonnes et des meilleures !!! Et oui, le changement est radical, pour les autres, car pour moi, j’ai bien mis un an et encore grâce à ma conjointe à réaliser mon changement d’aspect. C’est très dur psychologiquement de passer de la taille 54 à la taille 36 !!! Nos conjoints sont aussi touchés par tout ça, mais on le réalise bien trop tard, malheureusement. Le psychologue m’a dit que 80 % des couples se séparent. Ils ont une lourde tâche sur leur épaule. Ils subissent nos changements d’humeur et oui, avant la grosse que j’étais disait toujours « amen » à tout, maintenant, on sait dire non, notre caractère à changé en bien ou en mal, je ne sais pas d’ailleurs. Pour ma part, c’est un divorce à la clé, comme quoi, ce n’est pas facile tout les jours !!! 

Soyez à leur écoute, une chose que j’ai zappé !!! Je le réalise que maintenant, mais on a réellement besoin d’être aidé par un psychologue, car c’est très dur de tout gérer. J’ai enchaîné beaucoup de problèmes de santé lié ou non au by-pass donc j’ai occulté le reste, et surtout mon couple.

About marylinebypass

Je m'appelle Maryline, j'ai 41 ans et je me suis fais opérée d'un bypass en février 2016.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :