La SLEEVE

L’intervention de la Sleeve gastrectomie ou « gastroplastie verticale calibrée avec résection gastrique  » consiste à retirer une grande partie de l’estomac, pour former un tube. Les aliments vont d’abord être ralentis pendant leur passage dans le tube, puis être évacués très rapidement dans l’intestin grêle

La Sleeve agit par plusieurs mécanismes qui s’associent :

Une restriction (comme la gastroplastie) :  le volume et le calibre de l’estomac sont diminués, le passage des aliments est très ralenti, mais il n’y a aucune modification de la digestion des aliments.

Une diminution du taux de ghréline, qui est l’hormone de la faim, ce qui entraîne un désintérêt pour la nourriture.

La sleeve gastrectomie est particulièrement indiquée aux patients hyper phages, c’est-à-dire à ceux qui mangent beaucoup durant les repas. Elle ne sera donc d’aucun secours à tous ceux qui sont plutôt des grignoteurs, par exemple. L’intervention est pratiquée sous cœlioscopie-laparoscopie en pratiquant cinq petites incisions : trois de 5 mm, deux de 1,5 cm. Elle est donc peu invasive, ce qui réduit les risques d’infection et les difficultés post-opératoires. Les 2/3 de l’estomac sont retirés. On reforme un estomac sous forme de tube en agrafant sur une hauteur de 25 à 30 cm. L’estomac ainsi réduit passe donc à une capacité d’environ 100 ml, soit un petit pot de yaourt.

Contrairement au By-pass, il n’y a aucun phénomène de malabsorption. Cependant, des difficultés peuvent apparaître : vomissements, hémorragie, fistule, sténose, reflux gastro-œsophagien, sans compter, bien entendu, les risques opératoires classiques.

En cas d’échec de l’intervention ou de reprise de poids, la possibilité de se tourner vers un by-pass reste possible.

N’oubliez pas que les interventions de chirurgie de l’obésité nécessitent un suivi tout au long de la vie, qu’il n’y a jamais 100 % de réussite, et surtout qu’en cas de difficulté, il ne faut pas hésiter à consulter, même si l’on n’a pas perdu de poids ou que l’on a repris quelques kilos. Il y a toujours une explication.

About marylinebypass

Je m'appelle Maryline, j'ai 41 ans et je me suis fais opérée d'un bypass en février 2016.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :