Que vais-je manger aujourd’hui ? Ai-je le droit de manger ceci ou cela ? Mais quelles quantités puis-je ingurgiter ? ce sont les questions que je me posais après mon opération.

Je me suis faite opérer à Dijon pour perdre du poids et pouvoir manger mieux !! Nous sommes tous différents face aux conséquences du bypass surtout en ce qui concerne l’estomac, notre muscle. Sa capacité après l’opération est d’environ 60 ml à 125 ml. J’ai réappris a manger a chalon grâce a un programme de 3 semaines : une semaine avec des aliments strictement liquide, une semaine avec des aliments hachés et la dernière semaine avec des aliments solides. Je n’ai pas pu quitter la clinique avant cette dernière étape.

 Je devais donc manger en petites quantités et fractionnées sur la journée avec des collations pour avoir ainsi tous mes apports nutritionnels journaliers pendant ces 3 semaines. Je devais écouter mon corps et surtout bien respecter l’effet de satiété (le mécanisme qui nous dit stop, j’ai mangé assez). Il ne fallait surtout pas que je me force à manger, car la cuillère de trop risquait de me faire vomir. Le risque de trop manger a pour conséquence de dilater l’estomac qui redevient comme avant l’opération avec le temps… 

La première semaine les repas étaient composés d’aliments mixés. La deuxième semaine les repas étaient composés d’aliments hachés. Une fois que je pouvais manger de la nourriture entière normale, je devais réintégrer petit a petit tous les aliments dans mon assiettes. Si un aliment ne passait pas à un moment, il fallait recommencer quelques jours après… ne pas rester sur un échec, ça serait dommage… Je devais cuire les féculents (Les pâtes, le riz) et les céréales plus longtemps par rapport a avant l’opération, vu que mon estomac était plus petit, il n’avait plus de temps de digérer et me faisait donc souffrir. Les légumes crus étaient très difficiles à digérer, je les rajoute à mon régime alimentaire depuis peu. En ce qui concerne les viandes, surtout la rouge, moins elle est cuite mieux c’est !!! Le poisson n’a jamais posé de problèmes.

Pendant au moins 6 mois, j’ai du respecter scrupuleusement les prescriptions de mon chirurgien en veillant a bien prendre le protecteur gastrique (l’Inexium) et boire 1,5 l d’eau tous les jours. Cette quantité d’eau ingérée assurait le nettoyage de mon estomac, car plus la salive le remplissait moins il n’y a de place pour les aliments.  En plus c’est la nourriture ingérée qui hydrate les intestins par le biais de l’estomac, mais comme nos apports sont moindres, il faut boire de l’eau plate absolument … l’eau gazeuse est prohibée !!! Et plus on boit dans la journée plus le repas est agréable. Attention, il faut bien arrêter de boire au moins 20 min avant et reprendre 20 à 30 min après pour laisser de la place à la nourriture dans notre bébé estomac. Je devais prendre également un complexe multivitaminé (hydrosol) pour compléter et maximiser mes apports alimentaires. 

Journée type d’une opérée : Le petit-déjeuner au réveil doit être composé d’un liquide de notre choix pour s’hydrater (boisson chaude ou froide) avec des féculents comme du pain, des biscottes ou autres, accompagné de beurre et/ou de confiture à notre guise avec un fruit ou une compote. 

À 10 heure, une collation composée d’un laitage (fromage, yaourt) avec du pain. 

 Le repas du midi est composé de protéines (viande blanche, rouge ou poisson) accompagné de légumes à volonté et d’environ 100g de féculent (pâtes, riz etc). Si j’ai encore de la place je peux ajouter du fromage.

À 16h,  une collation de laitage comme à 10h.

Le repas du soir est du même type que celui du midi, une seule contrainte cependant  il faut des féculents ( il faut absolument nourrir le cerveau qui brûle beaucoup de calories la nuit, puisqu’il fonctionne même en dormant… 

Tant que nous ne pouvons pas intégrer un fruit au repas du midi ou du soir, il faut intégrer une troisième collation après 22h à base de fruits (compote, fruits frais ou cuits) ; et cela pour compléter les apports nutritionnels de la journée.  

About marylinebypass

Je m'appelle Maryline, j'ai 41 ans et je me suis fais opérée d'un bypass en février 2016.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :